BIOSALUD « cuidar la vida y sembrar esperanza » BIOSANTE « prendre soin de la vie et semer l'espoir »

Origine du projet:

Biosalud est né du constat que de nombreux problèmes de santé n'étaient pas résolus par les centres de santé classiques, au demeurant inaccessibles économiquement aux plus démunis.

L'idée est donc de créer un centre de santé proposant des soins issus de médecines alternatives.

Le centre Biosalud est né en 2005 à Potosi sous l'impulsion de Mikaela Gibier, Soeur du Sacré Coeur de Jésus de Charles de Foucauld.

Les objectifs:

offrir un espace d'écoute et d'attention au patient en cherchant une réponse à ses problèmes de santé
accompagner la personne dans toutes ses dimensions physique, mentale, émotionnelle, spirituelle, sociale.

Proposer une réponse alternative à toutes les pathologies avec des médecines naturelles
responsabiliser le patient: la démarche thérapeutique fait que le patient est acteur de sa guérison.

Les méthodes :

Le centre de soins utilise :

la phytothérapie, les microdoses ( fabriquées à partir de teintures mères de plantes fraîches macérées dans l'alcool),
la réflexologie plantaire,
la bio-énergétique ainsi que des pratiques traditionnelles issues de connaissances ancestrales.

Les moyens :

Des locaux mis à disposition par la paroisse San Pedro
une équipe comprenant en son sein Julia Yapu ( médecin de formation ), Mikaela

Gibier (initiatrice du projet), Nelly Fuertes (coordinatrice et responsable du projet), Juana Mamani, Marta Alvarez, Alicia Armijo, Jhonny Ballesteros, Carlos Flores.

une formation continue en méthodes de soins alternatives une subvention de Solidarité Bolivie en 2007 et 2008.

Ce projet de santé alternative porté par l’équipe de Nelly Fuertes s’apprête à franchir une étape : construire leur propre lieu de consultation et de soins. Après l’acquisition d’un terrain et la construction de sa clôture, l’équipe a décidé de commencer la construction, avec un premier module. Nous avons versé 10. 000 euros comme Maurice s’était engagé lors de sa visite. Nous sommes dans l’attente de nouvelles sans relâcher notre action pour un projet que nous avons priorisé et dont le budget dépasse les 40 000 euros. La fréquentation et les résultats obtenus par cette équipe de soins alternatifs sont très encourageants pour eux d’abord et également pour nous, à leurs côtés. A  la prochaine assemblée, nous mettrons en commun nos idées élargir notre soutien.